Le groupe marocain Agentis décroche un marché de 97 millions $ en Côte d’Ivoire

Le gouvernement ivoirien a annoncé avoir signé, ce week-end à Abidjan, un procès-verbal de négociation avec le groupe marocain Agentis, portant sur un projet de construction et d’équipement de deux centres hospitaliers régionaux (CHR) à Aboisso et Adzopé, pour un coût global estimé à 97 millions de dollars (environ 57 milliards de francs CFA).

Les travaux qui devraient démarrer incessamment dureront 16 mois, selon le ministre ivoirien des Ressources Animales et Halieutiques, Kobénan Kouassi Adjoumani, qui a signé le procès-verbal au nom de son collègue de la Santé et de l’hygiène publique.

Il a déclaré que ce projet marque la volonté des autorités ivoiriennes d’offrir aux citoyens des infrastructures de soins de qualité.

Pour sa part, le directeur général d’Agentis, Adil Mesfioui, a salué ce projet qui est un exemple de coopération sud-sud, et s’est dit satisfait du déploiement de l’expertise marocaine en Côte d’Ivoire pour relever des défis liés au secteur de la santé.

Agentis est spécialisé dans la distribution de dispositifs médicaux, paramédicaux et matériels de bloc opératoire. L’entreprise ne se limitera pas à la construction de ces deux CHR, elle devrait également construire cinq pôles de spécialité dans certains centres existants, notamment à Abengourou (imagerie médicale), à Daoukro et Séguéla (services d’urgence), à Toumodi (traumatologie) et à Bouna avec un noyau chaud comprenant un laboratoire, un bloc opératoire, un service d’urgence, une maternité et une pédiatrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.