Libye : des raids font 4 morts et 37 blessés à Tripoli

Le ministre libyen de la Santé a dressé lundi un bilan des raids aériens des troupes du Maréchal Khalifa Haftar, qui ont visé dimanche soir, des quartiers de Tripoli, faisant état de 4 morts et de 37 blessés.

Le 4 avril dernier, le maréchal Haftar a lancé une offensive militaire pour prendre le contrôle de Tripoli, la capitale de la Libye, où est basé le gouvernement libyen d’union nationale (GNA), reconnu par la communauté internationale.

A la suite d’une avancée fulgurante, ses forces ont été repoussées et, depuis plus de trois semaines, les affrontements ont lieu au sud de la capitale libyenne.

«Des hôpitaux publics ont accueilli quatre morts, dont trois civils et un militaire, et 37 blessés, à la suite de raids qui ont ciblé Tripoli très tard hier soir (dimanche)», a confié à la presse le porte-parole du ministère de la Santé du GNA, Amine al-Hachemi, précisant que «ce bilan pourrait être plus important étant donné que des victimes ont été transportées vers des hôpitaux privés».

D’après le ministre de la santé, ces frappes aériennes ont atteint le quartier résidentiel populaire «Abou Slim», et la localité d’Aïn Zara, situés au sud de Tripoli, où se déroulent de violents affrontements depuis quelques semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.