Les forces libyennes du GNA reprennent le contrôle de la ville stratégique de Gharyan

Les forces armées loyales au gouvernement libyen d’union nationale (GNA) ont annoncé mercredi, avoir repris à l’Armée Nationale Libyenne (ANL) sous les commandes du maréchal Khalifa Haftar, la localité stratégique de Gharyan, située à 100 km au sud-ouest de la capitale Tripoli. Le centre de commandement des forces pro-Haftar était basé à Gharyan.

«Gharyan est sous notre contrôle total», a confié à la presse le porte-parole du GNA, Moustafa al-Mejii, faisant état de la capture de plus de 18 prisonniers et de dizaines de morts dans les rangs des troupes du maréchal Haftar.

Un peu plus tôt, le porte-parole de l’ANL a accusé des «cellules dormantes» d’avoir facilité l’entrée des forces loyales au GNA dans une partie de la localité de Gharyan, sans pour autant reconnaître la perte de cette ville, ajoutant que les affrontements se poursuivaient et que la situation était «sous contrôle».

Pour sa part, le porte-parole du GNA a salué «une victoire importante» sur le plan stratégique et moral, ajoutant que les forces armées du GNA s’attendent à un nouvel «effondrement» avec les troupes de Haftar.

Rappelons que la localité de Gharyan avait été conquise le 2 avril dernier par l’ANL qui, deux jours après, a lancé une offensive contre Tripoli, où est basé le GNA. Mais, depuis environ trois mois, les troupes du maréchal Haftar demeurent bloquées aux portes de la capitale libyenne par l’armée loyaliste au GNA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.