Etats-Unis : Biden secoué par ses rivaux lors du deuxième débat de la primaire démocrate

Contre toute attente, la sénatrice de Californie, Kamala Harris a été la vedette du deuxième débat, qui a eu lieu, entre candidats à l’investiture démocrate aux Etats-Unis, au détriment de Joe Biden et Bernie Sanders.

Tout le monde tablait sur un affrontement lors de ce débat entre les deux candidats favoris, Bernie Sanders et Joe Biden, mais ce ne fut pas le cas. D’ailleurs, la sénatrice Kamala Harris a secoué l’ex-vice-président américain en le confrontant à son passé politique et en l’accusant d’avoir collaboré avec des sénateurs ségrégationnistes.

En clair, la sénatrice de Californie, née d’un Jamaïcain et d’une Indienne, a rappelé que M. Biden s’était opposé durant les années 1970 aux efforts déployés dans cet Etat américain pour encourager la mixité sociale dans les écoles (busing), une politique dont la «petite fille» qu’elle était, comme elle le dit, a bénéficié avant de se faire élire.

Joe Biden a également été attaqué par le moins connu des candidats, le représentant Eric Swalwell, qui lui a demandé de laisser la place à une nouvelle génération.

«J’avais six ans lorsqu’un candidat à la présidentielle s’est présenté à la convention démocrate de Californie et a déclaré qu’il était temps de passer le flambeau à une nouvelle génération d’Américains », a-t-il relaté. « Ce candidat, c’était Joe Biden. Il avait raison il y a 32 ans. Il a toujours raison aujourd’hui ».

Pour sa part, Bernie Sanders, finaliste de la dernière course à l’investiture démocrate et doyen du débat fort de ses 78 ans, s’en est pris au président américain Donald Trump.

«Le peuple américain a conscience que Trump est un imposteur, un menteur pathologique et un raciste, et qu’il a menti au peuple américain durant la campagne », a-t-il soutenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.