L’Angola maintient la Foire de Luanda malgré la pandémie du Covid-19

L’Angola compte maintenir la Foire internationale de Luanda (FILDA) prévue en juillet 2020, malgré la pandémie du nouveau coronavirus, le Covid-19, qui a fait reporter des milliers de manifestations et évènements de par le monde, a déclaré Bruno Albernaz, président du conseil d’administration du groupe Eventos Arena qui organise l’événement.

Alors que la pandémie de Covid-19 a entraîné la mise en place de plusieurs mesures restrictives dans le pays, les organisateurs indiquent que l’événement ne sera pas reporté ou encore moins annulé.

«Les événements qui sont prévus pour le second semestre de cette année seront tous réalisés, mais nous prenons en compte certains aspects de l’évolution de la pandémie, car nous prévoyons de nous conformer aux directives des autorités sanitaires», a expliqué Bruno Albernaz.

Prévue pour se tenir du 14 au 18 juillet prochain, sur le site de la zone économique spéciale de Luanda-Bengo (ZEELB), la FILDA 2020 devrait rassembler plus de 700 exportateurs sans compter les nombreux visiteurs attendus.

La Foire internationale de Luanda est l’occasion pour le gouvernement angolais de promouvoir l’entrepreneuriat en Angola, l’une des principales priorités du programme de diversification économique du président Joao Lourenço. La FILDA constitue également un espace où de nombreux exportateurs viennent conclure de nouveaux contrats commerciaux.

Pendant que l’effondrement des cours du pétrole a poussé l’Etat angolais à revoir à la baisse son budget général pour l’année 2020, la crise socio-économique engendrée par le coronavirus vient lui porter le coup de grâce. Ce qui pousse Luanda plus que jamais à s’engager dans la dynamique de la diversification de son économie en réduisant sa dépendance du pétrole.

Le dernier bilan de la pandémie en Angola fait état de 24 cas de contamination au covid-19 dont 2 décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.