Soudan du Sud : Le vice-président Machar contaminé par le Covid-19

Le premier vice-président du Soudan du Sud, Riek Machar et son épouse Angelina Teny, qui est à la tête du ministre de la Défense, ont été testés positif au nouveau coronavirus (Covid-19), d’après un communiqué diffusé lundi 18 mai sur la page Facebook du bureau de Machar.

Ce responsable politique dirige la task-force de la riposte à la Covid-19 dont les membres ont été soumis aux tests la semaine passée. Certains parmi eux ont également été testés positifs. Certains employés et gardes du corps du vice-président sont aussi infectés par le virus.

Le Soudan du Sud, un des derniers pays à être touchés par la pandémie de coronavirus, compte actuellement 290 cas confirmés dont 4 décès et 4 guérisons. Son premier cas avait été déclaré le 5 avril et le premier décès le 14 mai.

L’ancien chef rebelle Machar qui a longtemps vécu en exil, craignant pour sa sécurité, a regagné dernièrement son pays et formé avec le président Salva Kiir, le 22 février 2020, un gouvernement d’union nationale, conformément à un accord de paix conclu en 2018. Il se serait déjà « mis en quarantaine dans sa résidence pour 14 jours », d’après son cabinet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.