Tchad : le Président Idriss Déby lance un ultimatum et menace de tuer le chef de Boko Haram

Le président tchadien Idriss Déby Itno a menacé ce mercredi 4 mars, de tuer le chef du groupe terroriste Boko Haram, le sieur Abubakar Shekau, s’il ne se rendait pas immédiatement, affirmant savoir où il se trouve.

C’est une révélation que le président Déby a faite ce mercredi devant les medias nigériens, dénonçant que le chef de Boko Haram se trouvait ce lundi à Dikwa, une localité du nord-est du Nigeria que les forces tchadiennes ont repris aux islamistes en début de semaine.

Selon l’état-major, l’armée tchadienne a reprit la ville de Dikwa après de violents combats avec un bilan de deux soldats tchadiens et 117 terroristes tués. Et c’est pendant ces affrontements que l’information a été notée.

Ainsi appuyé sur cette information de son état-major que lors de sa conférence de presse à N’djamena avec le président Mahamadou Issoufou, le président Déby à annoncé savoir où se cachait le chef de Boko Haram et de le menacer sur un ton plutôt sur et intimidant.

« S’il refuse de se rendre, il va subir le même sort que ses camarades ont subi car nous allons gagner et anéantir Boko Haram contrairement à ce que pensent certains médias » a déclaré le chef de l’Etat.

Rappelons qu’en Janvier dernier, le Tchad s’était engagé militairement dans la lutte contre Boko Haram au coté du Cameroun du président Paul Biya. Selon le président Idriss Déby, le leader de Boko Haram aurait « fui Dikwa » lors de ces affrontements.

Le Tchad associé au Nigeria, au Niger et au Cameroun mène depuis le mois dernier une campagne militaire sans précédent contre la nébuleuse Boko Haram.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.