l’ingénieure-conceptrice des premiers robots régulant la circulation en RDC rêve de conquérir l’Afrique

Les autorités congolaises viennent de s’acquérir de nouveaux robots pour la régulation de la circulation routière. La conception de ces robots est une première en Afrique car entièrement fait pas des congolais.

Sa conceptrice, l’ingénieure Thérèse Iza Kirongozi a expliqué à la chaine audiovisuelle panafricaine VOA ce jeudi 5 Mars comment elle est arrivée à cette réalisation.

En effet, depuis quelques jours il est rare de passer sans remarquer la présence de robots régulant la circulation sur le boulevard Lumumba ou autres artères de Kinshasa ou de Lubumbashi en RDC.

Ses robots doté de panneaux solaire et valant 27 500 dollars sont l’œuvre de l’ONG congolaise d’ingénieurs Women’s technology dont l’ingénieure-conceptrice est Mme Thérèse Iza Kirongozi.

Avec un diplôme d’ingénieur en électronique au début des années 2000, Mme Kirongozi se lance le pari de réussir à entreprendre avec ses connaissances académique dans un contexte social difficile, sans compter le faite qu’elle soit une femme.

« Nous sommes tous égaux en compétences, d’où ma bataille en utilisant ma connaissance et être comptée parmi les hommes », affirme l’ingénieure.

Elle débute ses réalisations en concevant des manèges électroniques pour son centre de récréation d’enfants, ensuite une chaine de restaurant et bistrot.

Enfin ce qui lui vaut aujourd’hui la reconnaissance de plusieurs : une ONG d’encadrement des jeunes femmes diplômées dénommée « Women’s technology » crée en 2012. Qui d’ailleurs, est à l’initiative de la conception de ces robots.

Avec déjà 3 robots livrés et 30 commandes du gouvernement, Mme Kirongozi rêve déjà de conquérir de nouveaux horizons, elle affirme être en négociations avec certains pays d’Afrique comme l’Angola, le Nigeria et la Cote d’Ivoire où les robots peuvent contribuer au développement et réduire certains problèmes liés à la circulation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.