Somalie: Un journaliste libéré retourne en prison

Le journaliste somalien, Abdalle Ahmed Mumin qui est accusé de menacer la sécurité de l’Etat, a été renvoyé en prison après avoir été libéré.

Il avait été arrêté en octobre 2022, peu après une décision du gouvernement de renforcer la répression contre les médias qui participent, selon les autorités, à la propagande des islamistes radicaux shebab. Condamné à deux mois de prison mi-février dernier, Abdalle Ahmed Mumin a ensuite été libéré, à la surprise générale.

Mais le bureau du Procureur général de Mogadiscio a annoncé cette semaine avoir ordonné qu’il soit ramené en prison, estimant que sa libération n’avait «aucune base légale», ce qui irrite de nouveau le Syndicat des journalistes somaliens (SJS), dont Abdalle Ahmed Muminn est le Secrétaire général.

Ce syndicat dénonce une «parodie de justice évidente» et une condamnation qui «envoie non seulement un message effrayant à l’ensemble de la communauté des médias, mais instille également la peur parmi les professionnels et les groupes de défense de la liberté de la presse», selon Mohamed Ibrahim.

Consent Management Platform by Real Cookie Banner