Adoption au Mali de projets de texte en lien avec le Projet de développement durable des exploitations pastorales

Le gouvernement malien a approuvé ce mercredi lors de la réunions du Conseil des ministres, des projets de texte relatifs à la création, à l’organisation, aux modalités de fonctionnement et au cadre organique du Projet de développement durable des exploitations pastorales au Sahel-Mali.

«Le secteur agro-pastoral est un maillon essentiel de notre économie grâce à son apport en termes de création d’emplois et de richesses. Il emploie une grande partie de la population rurale et contribue pour près de 15% au Produit Intérieur Brut participant ainsi à l’atteinte de la souveraineté alimentaire et nutritionnelle», indique le communiqué publié après la réunion.

Cependant, les autorités soulignent des difficultés d’ordre génétique, sanitaire et alimentaire auxquelles le sous-secteur est confronté, se traduisant par une précarité et une faible productivité des systèmes pastoraux, ainsi qu’une migration du cheptel vers les pays côtiers bénéficiant de meilleures conditions climatiques.

«C’est pour apporter une réponse à ces contraintes et pour promouvoir l’élevage, que le gouvernement et la Banque Islamique de Développement ont initié le Projet de Développement Durable des Exploitations Pastorales au Sahel», explique le texte.

La même source affirme que les projets de texte adoptés créent, sous forme de service rattaché, le Projet de Développement Durable des Exploitations Pastorales au Sahel Mali, avec pour mission de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des pasteurs et des agropasteurs à travers une optimisation des conditions d’alimentation, d’abreuvement du cheptel et un contrôle accru des maladies transfrontalières du bétail.

 

Consent Management Platform by Real Cookie Banner