L’Arabie Saoudite injecte un milliard de dollars dans une banque soudanaise

La Banque centrale du Soudan a reçu un total de 1 milliard de dollars de la part de l’Arabie Saoudite sous forme de dépôts en juillet et août, a annoncé mercredi, le ministre soudanais des Finances, Abdulrahman Dirar.

Le dépôt saoudien est destiné à fluidifier le marché financier soudanais, gravement touché par les sanctions économiques internationales qui ont ruiné les finances du Soudan.

Lors d’une conférence de presse tenue mercredi à Khartoum, le ministre d’Etat soudanais chargé des finances a précisé que le dépôt saoudien a été réalisé en deux opérations distinctes de 500 millions de dollar chacune. Le premier versement a été effectué courant juillet, et le second au début du mois d’août.

Le dépôt de cette importante somme dans la Banque Centrale Soudanaise, intervient quelques mois seulement après l’engagement de l’armée soudanaise au sein de la coalition arabe conduite par l’Arabie Saoudite dans la guerre contre les rebelles Houtis au Yémen.

Toutefois pour éviter tout reproche, Khartoum a exclu tout lien entre l’apport financier saoudien et la participation du Soudan à la campagne militaire au Yémen.

D’autre part Dirar a expliqué que le milliard de dollar déposé dans la Banque Centrale soudanaise permettra notamment à l’Arabie Saoudite d’investir dans des secteurs stratégiques tels que l’agriculture. Une initiative qui vise à compenser le manque à gagner provenant des ressources pétrolières du pays.

Le Soudan a en effet perdu près des trois quarts de ses ressources pétrolières suite à l’indépendance du Soudan du Sud en 2011. S’ajoute à cela, l’embargo économique américain imposé depuis 1997 qui a longtemps entravé les échanges du Soudan avec les pays tiers.

Ainsi, en investissant dans d’autres pans de l’économie, à l’exemple du secteur primaire, le pays entend diversifier ses revenus, sérieusement impactés ces quelques années.

 

Consent Management Platform by Real Cookie Banner