Mali: Une mission militaire de l’UE cible d’une attaque terroriste

La Mission de formation de l’Union européenne au Mali (EUTM) a été, ce lundi 21 mars à Bamako, la cible d’une attaque terroriste.

Les membres de la mission européenne se trouvaient dans l’hôtel Nord-Sud à l’heure où il a été pris d’assaut par un groupe d’hommes armés, dont l’un d’eux a été tué sur le coup, dans les échanges de tirs avec les forces de sécurité maliennes, tandis que les autres (probablement deux) auraient réussi à prendre la fuite.

«Les militaires de l’EUTM et les gardes qui assurent la protection du bâtiment ont immédiatement riposté. Un des assaillants a été abattu», a déclaré à la télévision, le ministre malien de la Sécurité intérieure, Salif Traoré. «Nous sommes en train de prendre des dispositions pour vérifier le sac qu’il transportait qui pourrait contenir des explosifs et la protection civile est également en train de faire son travail», a ajouté le ministre.

D’autres forces se sont déployées sur le lieu de l’attaque, notamment les forces de sécurité maliennes (la Brigade anticriminelle, la police et la garde nationale), des militaires de la force Barkhane et des casques bleus des Nations unies.

L’assaut n’a pas fait victimes du côté des militaires et des civils. Il n’a pas encore été revendiquée, mais deux suspects seraient déjà interpellés et interrogés par les autorités militaires maliennes.

Le dispositif de sécurité a été renforcé autour de l’hôtel Nord-Sud qui est situé dans le quartier d’ACI 2000, non loin de l’hôtel Radisson Blu qui a été le 20 novembre dernier, la cible d’une précédente attaque terroriste.

La liste des attaques dans la sous région ouest-africaine ne fait que s’allonger. La dernière en date était celle revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) à grand Bassam, près d’Abidjan, la capitale ivoirienne, ayant fait 19 morts, dont quatre ressortissants français. AQMI a promis de poursuivre ses agressions contre des objectifs dans les pays alliés de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.