Le Roi du Maroc attendu ce mercredi en Chine

Le roi Mohammed VI effectuera, à partir de mercredi 11 mai, une visite officielle de plusieurs jours en République populaire de Chine, à l’invitation du président Xi Jinping, a-t-on annoncé officiellement lundi à Rabat.

Au cours de cette visite, précise un communiqué du ministère marocain de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie, le Roi Mohammed VI et le président Jinping auront des entretiens et présideront d’autre part, une cérémonie de signature de plusieurs accords de coopération et de partenariat entre les deux pays. A la même occasion, les dirigeants des deux pays mettront en place un Partenariat stratégique multidimensionnel.

Durant son séjour dans la capitale chinoise, le Roi du Maroc, ajoute la même source, rencontrera plusieurs hauts responsables chinois.

Si du côté marocain on considère la Chine comme un important partenaire stratégique, les autorités de Pékin ont tout récemment formulé leur souhait de conclure avec le Maroc un accord de libre-échange. Si cet accord venait à se concrétiser, il sera le premier du genre entre la deuxième puissance économique mondiale avec un pays maghrébin.

Sous l’impulsion du roi Mohammed VI, le Royaume du Maroc a fait une grande percée dans le continent africain et tout dernièrement dans le continent asiatique et dans la région arabe du Golfe, dans l’optique de consolider et d’élargir son partenariat dans divers domaines  particulièrement politique, économique et géostratégique.

C’est dans ce contexte que le souverain marocain s’était déjà rendu en Russie avant d’entamer une tournée dans plusieurs pays arabes du Golfe.

Lors du premier sommet Maroc-pays du Golfe qui s’est tenu à Ryad, le roi Mohammed VI avait en effet, évoqué cette nouvelle orientation de la politique extérieure du Royaume. Il a notamment souligné dans un discours qu’il avait prononcé lors de ce sommet, que « tout en restant attaché à la préservation de ses relations stratégiques, le Maroc cherche à diversifier ses partenariats, tant au niveau géopolitique qu’au plan économique ».

Par ailleurs, le souverain marocain avait annoncé à la même occasion, sa prochaine visite en Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.