L’opposition guinéenne prépare des manifestations contre la mauvaise gouvernance

Les leaders de l’opposition ont annoncé officiellement, au sortir d’une réunion extraordinaire tenue ce lundi à Conakry, qu’ils entameront une série de manifestations dans les prochains jours notamment dans la capitale guinéenne, pour dénoncer la mauvaise gouvernance du président Alpha Condé, le coût de vie élevé et le blocage du dialogue politique inter-guinéen.

L’opposition devrait se réunir à nouveau le 14 juillet prochain pour établir le calendrier précis de ces manifestations, a précisé le porte-parole de l’opposition et leader de l’Union des Forces du Changement (UFC), Aboubacar Sylla, sur les ondes d’une radio nationale.

Les leaders de l’opposition promettent déjà d’aller jusqu’au bout de leurs revendications et exhortent le chef de l’Etat à faire preuve de collaboration «avant qu’il ne soit trop tard».

 «Il faudrait qu’Alpha Condé sache que cette fois-ci, nous irons jusqu’au bout de nos revendications», a précisé Aboubacar Sylla, estimant nécessaire pour le chef de l’Etat «de revenir aux meilleurs sentiments démocratiques », avant qu’il ne soit trop tard. « Nous, leaders de l’opposition, a-t-il ajouté, devrons nous réunir encore au QG de l’UFDG le jeudi 14 juillet 2016, dans le but d’établir conséquemment le calendrier de nos manifestations».

Ces derniers ont également tenu à désillusionner, d’ores et déjà, Alpha Condé sur une éventuelle modification de la loi dans le but de bénéficier d’un troisième mandat. «Il ne sera pas possible de remanier la Constitution pour qu’il accède à un troisième mandat», a martelé l’ex-ministre, Sylla.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.