Côte d’Ivoire: Randgold Resources versera 22 millions de dollars de dividendes à ses actionnaires

Le géant minier britannique Randgold Ressources versera, d’ici fin juillet, la somme de 22 millions de dollars de dividendes (plus de 11 milliards de FCFA) à ses actionnaires, parmi lesquels figure l’Etat ivoirien, selon une déclaration livré en fin de semaine dernière, par le directeur exécutif du groupe minier, Mark Bristow, lors de sa traditionnelle conférence de presse trimestrielle.

Il s’agit des premiers dividendes que la Société des mines de Tongon SA, filiale ivoirienne de la compagnie britannique Randgold Resources, accordera à ses actionnaires depuis la mise en service en octobre 2011, de sa mine d’or de Tongon, dans le nord de la Côte d’Ivoire.

Mais à côté de cette bonne nouvelle relative aux premières retombées des investissements dans sa filiale ivoirienne, Mark Bristow, a aussi annoncé que l’objectif de production annuelle en 2016, antérieurement fixé à 290.000 onces, a été rabaissé de 10% en raison d’une panne technique qui a duré 46 jours. La compagnie prévoit désormais une production de 260.000 onces, qui reste tout de même supérieure aux 243.000 onces produites en 2015.

Le recul de la production du métal jaune à Tongon ne devrait pas affecter les performances financières de Randgold, selon Mark Bristow, en raison de la hausse du cours de l’or qui a dépassé les 1.300 dollars l’once. Le groupe minier britannique œuvre, par ailleurs à réduire son coût de production. Pour 2017, Randgold table sur une prévision de 300.000 onces à Tongon.

L’Etat ivoirien participe à hauteur de 10% au capital de la Société des mines de Tongon SA, Randgold Resources en détient 89%.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.