Somalie : L’EI s’accapare d’une localité au Puntland

Le groupe Etat Islamique a annoncé avoir pris le contrôle, mercredi, de Qandala, une localité portuaire située au nord-est de la région semi-autonome de Puntland.

Les autorités locales ont confirmé cette information. «La ville de Qandala est tombée ce matin entre les mains de Daech. Nos soldats étaient peu nombreux et ils ne pouvaient pas continuer le combat plus longtemps», a déclaré un commissaire à Reuters.

Un responsable coutumier a déclaré, pour sa part, à l’AFP, que «nous avons pu établir que Qandala est tombée ce matin. Des miliciens islamistes en armes ont investi la localité et dit à la population qu’ils la contrôlaient désormais.»

Cette prise serait la première que les partisans de l’Etat islamique auraient effectué, a fait remarquer un policier de Puntland. D’habitude, selon lui, le groupe EI se contentait de faire des incursions dans des villages avant de se retirer rapidement.

A Qandala, les combattants d’EI auraient coupé les communications, pris le contrôle du port et auraient annoncé à la population qu’ils gouverneront selon les règles de la charia.

D’après des analystes, la région de Puntland abrite une branche somalienne de l’EI créée et dirigée par le Somalien Abdulqadir Mumin, un ancien responsable shebab qui a fait défection au profit du groupe Etat islamique en octobre 2015. En conflit avec la milice Al-Shebab, l’EI encourage les militants de ce mouvement qui ont fait allégeance à al-Qaïda de rejoindre plutôt ses rangs.

Le Puntland a déclaré son autonomie en 1998, sans toutefois faire sécession de la Somalie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.