La Banque mondiale accorde 100 millions de dollars au secteur de l’élevage au Cameroun

Le Conseil d’administration de la Banque mondiale (BM) a approuvé, à la fin de la semaine dernière, un financement de 100 millions de dollars (plus de 59 milliards de F.CFA), dédié à soutenir le secteur de l’élevage au Cameroun.

Dans son communiqué la BM précise qu’il s’agit d’aider le Cameroun «à améliorer la productivité, la compétitivité et la résilience aux changements climatiques du secteur de l’élevage», et ce au cours des six prochaines années.

 «Etant donné que l’élevage emploie 30% de la population rurale, il est fondamental d’aider ce secteur à soutenir davantage la croissance économique, la création d’emplois, ainsi que la lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition», a déclaré Elisabeth Huybens, la directrice des opérations de la BM pour le Cameroun.

En intervenant dans ce secteur, la BM propose, selon elle, son accompagnement pour faire face à certains effets du changement climatique, notamment la diminution de la production agricole, la dégradation des ressources naturelles ou encore l’insécurité alimentaire.

Avec un accent porté sur les populations vulnérables, le programme est destiné aux exploitations familiales, aux communautés pastorales, aux organisations d’éleveurs et aux exploitants des PME d’élevage privées. Les institutions de micro-financement sont également concernées.  Ces cibles bénéficieront d’une panoplie de services censés améliorer le rendement de leurs activités.

Précisons que le financement de la BM entre dans le cadre d’une initiative gouvernementale dénommée Projet de développement de l’élevage (Prodel), piloté par le ministère camerounais de l’Elevage et destiné à aider les éleveurs à commercialiser leurs produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.