Maroc: Mohammed VI en visite officielle en Zambie

 

La Zambie est la nouvelle étape de la tournée africaine du roi Mohammed VI, où il est arrivé dimanche pour une visite officielle qui fait suite à des visites similaires, successivement au Soudan du Sud et au Ghana dans le prolongement du retour du Maroc à l’Union Africaine à la fin du mois de janvier dernier.

Mohammed VI préconise la multiplication des partenariats économiques entre pays africains, dans une vision de coopération Sud-Sud solidaire et volontariste. La Zambie fait partie de cette approche panafricaine, les organisations patronales des deux pays ayant déjà déblayé le terrain en réunissant un Forum d’affaires, samedi à Lusaka.

Tyson Bruno Chisambo, le président de la Fédération zambienne des employeurs, a insisté sur les perspectives très favorables pour la coopération maroco-zambienne qu’offre ce forum d’affaires. « Cette manifestation est le point d’orgue d’un partenariat qui date de plusieurs années entre les hommes d’affaires des deux pays », a-t-il rappelé.

De son côté, Miriem Bensalah Chaqroun, présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), a souligné la nécessité de « passer à une autre étape de la proximité économique, celle de la création de valeur ajoutée partagée et d’investissements créateurs de richesses et d’emplois ».

« Nous avons la responsabilité de développer nos pays et notre continent et nous devons le faire main dans la main. Notre objectif est de faire des investissements industriels, de créer des joint-ventures, de créer des emplois locaux et de partager la richesse », a plaidé la présidente du patronat marocain.

La partie zambienne accorde un intérêt particulier à ce partenariat, illustré par la participation au Forum d’affaires de la ministre du Commerce et de l’Industrie, Mme Margaret D. Mwanakatwe, ainsi que du ministre des Finances, Félix Mutati.

Les opérateurs économiques marocains étaient présents en force, adossés à une expérience réussie dans d’autres pays d’Afrique subsaharienne et de l’Ouest, notamment dans les services financiers, les télécommunications, les mines, les énergies renouvelables, la gestion de l’eau, le tourisme, le gestion des ports et des zones franches, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.