Afrique- Chine : Forte augmentation du commerce au premier trimestre

Le volume des échanges commerciaux entre la Chine et les pays africains a progressé de 16,8% au premier trimestre de cette année, comparativement aux trois premiers mois de 2016, pour atteindre 38,8 milliards de dollars.

C’est ce qui est ressorti, jeudi, des déclarations du porte-parole du ministère chinois du Commerce, Sun Jiwen, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse à Pékin.

Les importations de la Chine en provenance de l’Afrique auraient augmenté de 46% à 18,4 milliards de dollars au cours des trois premiers mois de 2017, tandis que les exportations chinoises à destination de l’Afrique auraient, elles, enregistré une baisse de 1% à 20,5 milliards de dollars sur la même période en 2016.

Pour les autorités chinoises, cette croissance est le fruit des politiques de coopération mises en place lors du sommet Chine-Afrique de 2015 en Afrique du Sud. Le président chinois Xi Jinping avait annoncé, pendant le sommet, un plan pour injecter 60 milliards de dollars dans des projets de développement en Afrique, visant à doper certains secteurs tels  l’agriculture.

Dix plans majeurs de coopération avaient été proposés à cette occasion, comprenant des prêts sans intérêt et des politiques préférentielles. L’annulation des dettes était aussi évoquée.

En plus des échanges commerciaux, l’Empire du Milieu a foncé aussi vers l’avant quant à ses investissements. En 2016, les projets d’investissement chinois en Afrique ont pratiquement doublé.

Les investissements directs non financiers de la Chine dans le continent ont grimpé de 64%, entre les premiers trimestres 2016 et 2017. L’Afrique du Sud, le Maroc, suivis de l’Egypte et du Nigeria sont les destinations privilégiées des investisseurs chinois.

A propos de Pékin© 2017 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.