Nouvelle application mobile pour Al-Jazeera

La chaine internationale d’informations Al-Jazeera a lancé lundi à Washington AJ+, sa nouvelle application mobile destinée principalement aux utilisateurs de smartphones et réseaux sociaux afin de compléter son éventail de supports d’informations.

AJ+ est basée à San Francisco, elle a été créée début 2014, mais son lancement officiel n’a eu lieu que lundi. L’application est compatible avec un grand nombre de systèmes d’exploitations, notamment l’iOS d’Apple.

La chaine qatarie, a lancé ce nouveau service destiné dans un premier temps, à la communauté anglophone avant de l’étendre à d’autres langues compte tenu de l’audimat du groupe international. AJ+ qui dispose d’une équipe de 60 personnes, est totalement indépendante d’Al-Jazeera America et du groupe international. L’application mobile se sert de ses propres studios et présentateurs, cependant elle fait recours au vaste réseau des bureaux de la chaine internationale ainsi qu’à leurs services photos/vidéos.

L’application mobile offre des vidéos d’informations à la demande grâce à YouTube, afin de permettre aux utilisateurs de les partager sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter. AJ+ cible un auditoire dont la moyenne d’âge est comprise entre 18 et 34 ans, ce qui ne risque pas d’empiéter sur le public d’Al-Jazeera America qui tourne autour de 45 ans. Le lancement de l’application a été promu grâce à une vidéo de présentation attractive.

La chaine de télévision qui appartient à la famille régnante au Qatar, ne compte pas pour le moment, introduire de publicités sur sa nouvelle application mobile. « Nous cherchons actuellement des moyens de générer des recettes, mais nous n’allons pas pour cela, sacrifier l’expérience visuelle » affirme le directeur général chargé de la stratégie et du développement chez Al-Jazeera, Yaser Bishr.

Des spécialistes du domaine estiment qu’AJ+ a été lancée un an après Al-Jazeera America, afin d’accroitre le rayonnement de l’enseigne aux Etats-Unis. La chaîne arabe ne parvient pas encore à faire la percée escomptée dans un marché où l plusieurs chaines nationales sont solidement ancrées dans les habitudes des Américains.

A propos de © 2016 Agence Afrique