La Chine finance un projet routier en Zambie

La Zambie a mis en œuvre, vendredi, un projet routier financé par un prêt de 1,2 milliard de dollars de l’Exime Banque de Chine.

La route à quatre voies relie les régions méridionales et centrales du pays aux villes minières de la province de Copperbelt. La construction sera assurée par la China Jiangxi Corporation for International Economic and Technical Cooperation (CJIC) qui devrait achever les travaux d’ici quatre ans.

Le président zambien, Edgar Lungu, satisfait de ce financement, a relevé les retombées du projet en termes d’amélioration de la circulation routière et d’avantages économiques, lors du lancement des travaux dans le district de Chisamba, dans le centre du pays.

«La route à deux fois deux voies Lusaka-Ndola, améliorera le flux du trafic tout en réduisant les coûts liés aux accidents sur nos routes», a-t-il déclaré, ajoutant qu’«à cette hausse du trafic routier, lié essentiellement au boom des activités économiques dans divers secteurs, notamment les mines, nous nous devions d’apporter une réponse appropriée comme celle-ci».

Le chef de l’Etat zambien a également précisé que les chantiers de ce projet devraient créer plus de 3 000 emplois.

L’ambassadeur de Chine en Zambie, Yang Youming voit en ce projet un moyen pour ce pays du centre de l’Afrique australe, de devenir un «centre de transport pour la région». Il a promis que son pays continuera à appuyer les efforts de la Zambie en matière d’amélioration de ses infrastructures de base.

La coopération entre l’empire du milieu et la Zambie date de plusieurs années et touche différents secteurs dont le secteur minier très attrayant pour les investisseurs chinois. Dans les années 1970, la Chine a construit la ligne ferroviaire Tanzanie-Zambie.

A propos de Lusaka© 2017 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.