Le Nigeria prévoit une enveloppe d’un milliard de dollars pour la lutte contre Boko Haram

Le président nigérian, Muhammadu Buhari a approuvé l’acquisition du matériel militaire pour une valeur d’un milliard de dollars, destiné à équiper davantage les forces armées nationales engagées dans la lutte contre la secte islamiste Boko Haram.

L’annonce a été faite mercredi 4 avril, par le ministre de la défense, Mansur Dan Ali, lors d’un point de presse, tenu à l’issue du Conseil de sécurité nationale présidé par le chef de l’Etat et auquel ont pris part de hauts officiers de la défense.

«Je peux vous informer que récemment, notre chef, le président Muhammadu Buhari, a donné son accord pour l’achat de plus de matériel pour l’armée, d’une valeur de 1 milliard de dollars », a déclaré Dan Ali dont le département sera en charge desdits fonds.

La rencontre autour du président aurait fait le tour des questions actuelles liées à la situation sécuritaire dans le pays, dont la libération de la plupart des 119 écolières enlevées à Dapchi, dans l’Etat de Yobe.

Le ministre de la défense a affirmé que « tous les efforts possibles » seront déployés pour que Leah Sharibu, la seule fille encore en captivité pour avoir refusé de se convertir à l’islam, soit libérée «en toute sécurité».

Buhari n’abandonne pas sa promesse électorale de mettre un terme à l’insurrection de la secte Boko Haram.

Plusieurs opérations de représailles menées par l’armée se sont soldées par des victoires, mais le groupe terroriste maintient encore une certaine force de frappe. Ses attaques répétées de ces dernières semaines le confirment.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.