Le Maroc détrône l’Afrique du Sud dans le hub automobile

Les constructeurs automobiles mondiaux voient un grand potentiel de croissance en Afrique du Nord et sont en train de transformer la région en un hub de fabrication, a révélé le Wall Street Journal, précisant que de nombreux gros constructeur ont porté dans le cadre de cette dynamique, leur choix sur le Maroc.

Ce choix n’est pas anodin, puisque le Maroc a réussi à détrôner du haut du podium l’Afrique du Sud en tant que hub de la construction automobile sur le continent africain et devrait bientôt produire plus de voitures par an que l’Italie, explique Wall Street Journal, dans un article consacré à l’évolution que connait le secteur en Afrique du Nord.

Le Royaume est également en train de devenir un fournisseur majeur pour les usines automobiles européennes, notamment l’usine high-tech de Ford à Valence, en Espagne, qui importe des usines marocaines des sièges, des accessoires d’intérieur, du câblage et d’autres composants automobiles, précise le journal new-yorkais.

Cette publication américaine de référence fait également savoir que le constructeur français Renault, qui détient une part de marché de plus de 40% dans la région, a construit deux usines de montage au cours des cinq dernières années au Maroc, avec une production de plus de 200.000 voitures par an.

De même, Peugeot, qui table sur un important projet d’expansion, est en train de construire une usine à Kénitra au nord-ouest du Maroc, dont la mise en production est prévue d’ici la fin de 2018 ou début 2019, ajoute le journal.

Le journal souligne que les constructeurs automobiles mondiaux voient un grand potentiel de croissance en Afrique du Nord et sont en train de transformer la région en un véritable hub de fabrication.

Il cite notamment l’exemple de Volkswagen, Renault, Peugeot, Hyundai, et Toyota qui ont investi des milliards de dollars en Afrique au cours des dernières années, attirés par des perspectives de croissance que d’autres marchés automobiles plus matures, n’arrivent plus à offrir dans les autres continents.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.