Le Roi du Maroc souhaite faire de la formation professionnelle un levier stratégique

Le Roi du Maroc Mohammed VI a invité lundi son gouvernement à faire de la formation professionnelle un levier stratégique et une voie prometteuse de préparation de la jeunesse à l’emploi et à l’insertion professionnelle.

Lors d’une séance de travail tenue ce lundi au Palais Royal de Rabat, en présence du chef du gouvernement, des chefs des départements ministériels concernés et quelques uns de ses Conseillers, le souverain a insisté sur la mise à niveau de l’offre de formation professionnelle, la diversification et la valorisation des métiers et la modernisation des méthodes pédagogiques dans le Royaume, précise un communiqué du Cabinet Royal.

Le Roi a été informé à la même occasion, des premières propositions et mesures à prendre par les départements concernés relatives à la mise en œuvre des Hautes Orientations Royales contenues dans le discours que le souverain avait prononcé le 20 août dernier à l’occasion de la fête du Trône.

« Il s’agit, en particulier de la restructuration des filières de la formation professionnelle, la création d’une nouvelle génération de centres de formation et de qualification des jeunes, la systématisation du conseil en orientation précoce vers les filières professionnelles, le développement de la formation par alternance, l’apprentissage des langues, ainsi que la promotion de l’entreprenariat des jeunes dans leurs domaines de compétence », lit-on dans le communiqué du cabinet royal.

Par la suite, le Roi a donné des instructions pour le développement de nouvelles formations dans les secteurs et métiers porteurs tout en mettant à niveau les formations dans les métiers dits classiques, qui demeurent les principaux pourvoyeurs d’emplois pour les jeunes. Il a cité à ce titre, les secteurs entre autres, de l’industrie, des services, BTP, l’agriculture, la pêche, l’eau, l’énergie et l’artisanat.

Le Roi Mohammed VI a particulièrement mis l’accent sur la nécessité de développer davantage l’offre de la formation professionnelle, en adoptant de nouveaux standards de qualité, notamment dans le secteur de l’hôtellerie et du tourisme de façon à stimuler et accompagner l’essor essentiel de ce secteur stratégique.

L’attention Royale a également porté sur la Formation professionnelle dans le secteur de la Santé, incluant les métiers paramédicaux et de techniciens de santé, entre autres en maintenance et réparation des équipements médicaux où il existe un réel potentiel d’emplois, souligne le communiqué.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.