Le FMI s’apprête à reprendre son soutien envers la RDC

Le Fonds monétaire international (FMI) se dit prêt à travailler de nouveau avec la République démocratique du Congo (RDC), en vue de l’aider à faire redécoller son économie, selon les propos tenus par la patronne de l’institution monétaire, Christine Lagarde, à la suite d’un entretien vendredi dernier à Washington, avec le président congolais, Felix-Antoine Tshisekedi,.

La reprise de la coopération passera par une revue de l’économie du pays qui devrait permettre à l’organisation de Bretton Woods d’avoir un aperçu général sur les domaines d’intervention éventuels.

«Depuis 2015, nous n’avions pas fait de revue commune de l’économie de la RDC. On va commencer d’abord par se mettre au travail et déterminer la situation économique pour faire un audit de l’économie de la RDC qui va nous permettre d’établir où sont les forces, où sont les faiblesses, où les politiques budgétaires peuvent être améliorées, où la situation peut être améliorée sur le plan de la protection sociale de la population», a déclaré Christine Lagarde.

«Puis on donnera des conseils appropriés à M. le Président et à son gouvernement. Ensuite on verra, si on peut financièrement, à la demande de M. le Président et de son gouvernement, aider sous forme de programme. Mais on n’a pas besoin de programme pour se mettre au travail. On commence ce travail dès ce lundi », a poursuivi la directrice du FMI, tout en rassurant que la mise en place d’un programme de soutien « est tout à fait envisageable ».

Lagarde qui a rappelé que «la mission du FMI c’est d’aider les Etats membres de l’institution», a fait part de son optimisme qu’aux retombées positives de ce renouement des relations avec la RDC suspendues depuis 2012. « Je suis optimiste, je suis ravie du renouement de la relation et de mettre en place ce partenariat pour travailler ensemble à l’amélioration de la situation économique et de la situation de la population », a-t-elle affirmé.

Rappelons qu’au cours de sa visite aux Etats-Unis, du 3 au 5 avril, le nouveau dirigeant congolais a sollicité l’aide de Washington pour aider la RDC à sortir de la crise politique qu’elle traverse depuis des décennies.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.