Washington refuse la vente d’hélicoptères Cobra au Nigeria

Les dirigeants militaires du Nigeria sont très montés contre les Etats-Unis qui refusent de leur livrer les armes dont ils estiment avoir besoin pour combattre les terroristes islamistes présents sur le sol nigérian.

S’adressant aux membres du «Council of Foreign Relations» au début de cette semaine à Washington, l’’ambassadeur du Nigeria aux Etats-Unis, Adebowale Adefuye a exprimé la grande déception de son pays de voir son allié historique américain le laisser tomber dans un moment, où il a grandement besoin de son aide.

Pour Adefuye, l’armée du Nigéria a besoin d’armes de fortes capacités létales pour pouvoir neutraliser rapidement les terroristes de Boko Haram. Or, pour l’instant, déplore l’ambassadeur, les Etats-Unis refusent de répondre favorablement aux commandes nigérianes d’armements et d’hélicoptères de combat, à cause des représailles et des violations des droits de l’homme commises par l’armée nigériane contre les civils.

Adefuye rejette de telles accusations, qui, assure-t-il, émanent des opposants nigérians actuellement en pleine campagne électorale pour les présidentielles de 2015.

Mais, la réaction américaine ne s’est pas fait attendre. La porte-parole du département d’Etat, Jen Psaki, a affirmé mercredi dernier, que contrairement aux propos du diplomate nigérian, les Etats-Unis faisaient le nécessaire pour aider le Nigeria dans sa lutte contre le groupe islamiste armé Boko Haram.

Elle rappelle que durant les six derniers mois, les Etats-Unis ont commencé à partager des renseignements avec le Nigeria, à former un nouveau bataillon de l’armée et discutent régulièrement avec les autorités d’Abuja sur la meilleure manière de faire face aux menaces du groupe armé Boko Haram.

Jen Psaki reconnaît par ailleurs que son pays a bien approuvé et livré des équipements militaires aux forces armées du Nigéria, mais Washington refuse de leur vendre des hélicoptères de combat Cobra, pour la simple raison que l’armée du Nigéria n’a pas à son avis, les moyens d’utiliser et d’entretenir ce genre d’appareils volants.

A propos de Washington © 2014 Agence Afrique