Saisies chez un ministre en Guinée Bissau de 36 tonnes de riz offert par la Chine

La police judiciaire bissau-guinéenne a saisi au domicile de l’actuel ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Nicolau dos Santos, à Bissau, 36 tonnes de riz offert par la République populaire de Chine à la population de la Guinée-Bissau, a révélé mercredi, l’inspecteur de la police judiciaire.

Le riz était chargé dans deux camions : 389 sacs dans le premier et 336 sacs dans le second, soit 725 sacs au total.

L’inspecteur de police a, par ailleurs, révélé que du matériel agricole offert par des partenaires de la Guinée-Bissau avait été également retrouvé à Tchalana, le village natal du ministre situé dans le nord du pays.

La police judiciaire avait déjà récupéré, le 3 avril dernier, 52 tonnes de riz à Bafatá, dans un magasin de l’ancien ministre de l’Intérieur et conseiller du chef de l’état, José Mario Vaz.

La vente illégale de ce riz a conduit à l’arrestation du délégué du ministère de l’Agriculture et du Développement rural à Bafatá et de certains suspects liés à ce trafic.

Le Premier ministre Aristides Gomes a encouragé la PJ à poursuivre ses enquêtes afin que les personnes impliquées dans le détournement et la vente de ce riz soient appréhendées pour répondre aux besoins des plus nécessiteux.

L’instabilité et la pauvreté de cette ancienne colonie portugaise d’Afrique de l’Ouest a favorisé la corruption et l’implantation de narcotrafiquants, utilisant son territoire comme zone de transit de la cocaïne entre l’Amérique latine et l’Europe, sous la protection de hauts gradés.

Pour rappel quelque 800 kg de cocaïne ont été saisis le 9 mars dernier à Bissau et en 2007 un autre lot de 700 kg de cocaïne pure a été saisi dans une villa à la périphérie de la capitale.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.