La CAN se jouera en Guinée Equatoriale

La Confédération Africaine de Football (CAF) a annoncé vendredi à Malabo que l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) se déroulera du 17 janvier au 8 février 2015 en Guinée Equatoriale, remplaçant ainsi le Maroc qui avait proposé de reporter l’évènement en raison du risque Ebola.

La 30ème édition de la coupe africaine se déroulera désormais en Guinée Equatoriale après que l’institution africaine de football ait réussi à trouver un remplaçant en urgence pour le Maroc, clôturant de fait la course contre la montre qui avait débuté le 11 novembre.

Selon la CAF, les quatre sites retenus pour la phase finale de la compétition sont la capitale Malabo qui se situe sur une île de 2000 km2 au large de la partie continentale du pays, ainsi que les villes de Bata, Mongomo et Ebebiyin.

En 2012 déjà, la Guinée Equatoriale avait réussi à organiser la CAN en collaboration avec le Gabon. Cette seconde édition, décidée en urgence, lui permettra donc de parachever son expertise au niveau footballistique et évènementiel.

En acceptant de prendre le relais du Maroc, la Guinée Equatoriale sera directement qualifiée pour la compétition en tant que pays hôte. Une sorte de revanche pour l’équipe nationale équato-guinéenne qui avait été écartée en juillet pour avoir aligné un joueur non éligible en tour préliminaire. Cette solution a l’avantage pour la confédération de ne pas bouleverser le format des qualifications.

Selon les normalités décidées auparavant, les deux premières sélections nationales des sept groupes sont qualifiées, ainsi que la meilleure troisième de toutes les poules, soit 15 pays qui rejoignent ainsi l’organisateur pour un tournoi à 16 équipes.

L’équipe national marocaine, quant à elle, ne participera pas à la compétition puisque le retrait de l’organisation de l’épreuve par la CAF a été assorti d’une disqualification immédiate.

A propos de Malabo © 2014 Agence Afrique