CAN-2015: L’opposition qualifie d’«irresponsable» la décision du président Obiang

Le principal parti de l’opposition équato-guinéenne «Convergence pour une Démocratie sociale» (CPDS), a manifesté son mécontentement suite à la décision du président Teodoro Obiang Nguema d’accepter l’organisation par son pays de la CAN 2015 prévue du 17 janvier au 8 février 2015.

C’est une décision «irresponsable et hautement téméraire, au moment où la santé publique du continent tout entier se trouve en danger face à la propagation du virus Ebola», a souligné la CPDS. Le parti admet en même temps la prudence dont ont fait preuve le Maroc et les autres pays qui ont renoncé à abriter la coupe d’Afrique, par souci de protéger leurs populations de l’épidémie.

La CPDS explique la «décision personnelle» du président Nguema, par sa soif égoïste de grandeur, estimant que la Guinée n’avait pas besoin de s’atteler à l’organisation de cette CAN, au moment où elle est confrontée à plusieurs défis internes tels le manque d’hôpitaux ou de logements sociaux.

Et la formation politique de faire remarquer que la Guinée n’aurait pas pris, en outre, des mesures nécessaires pour prévenir la transmission d’Ebola. « Le pays n’est pas préparé pour faire face à une situation sanitaire d’une telle envergure… La Guinée équatoriale a un système de santé chaotique et totalement politisé, sans équipement ni ressources humaines suffisamment formées, … Il n’y a pas de campagnes d’information ni de formation ; il n’y a même pas un seul laboratoire capable d’en faire le diagnostic dans tout le pays», déplore la direction de la CPDS.

Au nom de la population équato-guinéenne, le parti appelle tout simplement au boycott de la CAN 2015.

A propos de Malabo © 2014 Agence Afrique