Le fils aîné du président guinéen Sékou Touré incarcéré aux Etats-Unis

Le fils aîné de l’ex-président guinéen Sekou Touré, et son épouse, ont été condamnés, le 23 avril par un tribunal du Texas, à sept ans de prison pour esclavage aux Etats-Unis.

Mohamed Touré et Denise Cros-Touré (également guinéenne), âgés de 58 ans tous les deux, ont été reconnus coupables d’avoir fait travailler sans rémunération une jeune fille pendant 16 ans. Le couple aurait fait venir la victime de son village natal, en Guinée, vers Texas en 2000, alors qu’elle avait encore 5 ans.

La jeune femme, dont l’identité n’a pas été dévoilée, a passé son temps à faire le ménage et à cuisiner, en plus de la charge de la garde des enfants de la famille. Traitée comme une « esclave », elle n’a pas eu l’opportunité d’être scolarisée. Agée actuellement de 25 ans, elle a raconté son témoignage, notamment les mauvais traitements de ses employeurs, devant le tribunal fédéral.

D’après le ministère américain de la Justice qui a communiqué sur ce cas, la jeune fille a été frappée également à plusieurs reprises. Elle avait réussi à s’échapper en août 2016, grâce à « l’aide de plusieurs voisins ». A cause de sa condamnation, le couple risque de se voir privé de son statut d’immigrés aux Etats-Unis et être expulsé, a prévenu le ministère.

« Les accusés ont volé son enfance et son travail pendant des années, s’enrichissant tout en la laissant avec sa souffrance et un avenir incertain », a déploré Eric Dreiband, Procureur général adjoint.

Mohamed Touré et son épouse ont été également condamnés à verser une indemnité à la victime de l’ordre de 288 620 dollars (environ 153,8 millions de FCFA).

Selon l’avocat de Mme Cros-Touré, Scott Palmer, les prévenus feront faire appel du verdict rendu par la justice américaine. A en croire ses propos, cette affaire a été « exagérée ».

A propos de © 2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.