Finances africaines : Le groupe Ecobank adulé à Londres

Pari réussi pour le groupe Ecobank Transnational Incorporated (ETI), dont l’obligation convertible émise en 2017 sur l’International Securities Market de la Bourse de Londres, a été sursouscrite.

Pour acclamer ce succès, la bourse de Londres, London Stock Exchange, a organisé une cérémonie d’ouverture de séance à l’attention des responsables du groupe Ecobank.

L’obligation a fait l’objet d’une forte demande de la part d’investisseurs du Royaume-Uni, des États-Unis, d’autres pays d’Europe, du Moyen-Orient, d’Asie et d’Afrique, selon un communiqué officiel.

«Le succès de l’émission de notre première euro-obligation sur le marché principal londonien prouve la confiance des investisseurs internationaux envers la stratégie à long terme d’Ecobank et ses perspectives en tant qu’établissement de services financiers solide et durable. Il montre également la capacité des grandes entreprises africaines à accéder aux marchés boursiers internationaux», se réjouit Ade Ayeyemi, Directeur général du Groupe Ecobank.

Les billets de premier rang non garantis d’une durée de cinq ans, sont assortis d’un taux d’intérêt annuel de 9,50% payable deux fois par an à terme échu. Ils parviendront à maturité en avril 2024.

Ecobank utilisera le produit net du placement pour faire face aux besoins généraux de la société, notamment le refinancement d’emprunts venus à échéance.

Créée à Lomé, au Togo, en 1988, Ecobank est le principal groupe bancaire régional indépendant panafricain. Le Groupe est présent dans 36 pays africains et emploie 16.386 personnes dans plus de 888 agences et bureaux établis dans une quarantaine de pays.

 

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.