Italie : Ouverture du procès de l’ex-maire pro-migrant de Riace

Le procès de l’ex-maire pro-migrant de la commune italienne de Riace, dans la région de Calabre, Domenico Lucano, s’est ouvert mardi au tribunal de Locri en Calabre.

Il lui est reproché d’avoir aidé à l’immigration irrégulière et d’avoir utilisé son titre d’élu communal afin de commettre des abus en la matière. Plus d’une vingtaine de ses anciens collaborateurs sont également accusés dans le cadre de la même affaire.

M.Lucano a reconnu avoir commis une «désobéissance civile» et d’avoir  violé la loi pour contourner ces dispositions légales qu’il juge cruelles. Comme toujours en Italie, la première audience a porté sur les questions procédurales et les demandes de constitution de partie civile.

L’ancien maire de Riace s’était rendu célèbre par ses gestes humanitaires en faveur des migrants. Durant son mandat, il avait mis en œuvre une politique visant à repeupler son village d’origine. L’ancien élu avait été finalement interpellé en octobre dernier et mis en examen.

Le procès de Lucano s’ouvre dans un contexte politique défavorable aux migrants en Italie. Le vice-président du Conseil italien et ministre de l’Intérieur Matteo Salvini est fermement opposé à l’accueil des clandestins et ne rate aucune occasion pour le faire savoir.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.