Africa50 et GEGL s’associent pour augmenter la capacité énergétique du Ghana

Africa50, une plateforme d’investissement dans les infrastructures, filiale de la Banque africaine de développement (BAD), va investir dans le projet énergétique de Genser Energy Holdings Limited, au Ghana.

Les deux partenaires ont annoncé ce 28 novembre la finalisation de l’investissement d’Africa50 dans Genser. Cet investissement, apprend-t-on, s’inscrit dans le cadre d’une grande mobilisation de fonds sous forme de dettes et de fonds propres pour financer la construction de gazoducs, afin d’augmenter la capacité énergétique de Genser, de conclure de nouveaux accords d’achat d’énergie et de refinancer la dette.

L’investissement d’Africa50 est destiné à soutenir les plans de croissance futurs de la société, informe la filiale de la BAD. « Genser a été à la pointe de l’industrialisation du Ghana en fournissant une énergie de haute qualité et rentable au secteur des ressources naturelles. Notre partenariat vise à soutenir les plans de croissance et d’expansion de Genser », a déclaré Raza Hasnani, responsable des investissements en infrastructures chez Africa50.

Cet investissement, précise M. Hasnani, s’inscrit dans l’engagement pris par Africa50 d’accompagner le développement des ressources en gaz naturel de l’Afrique et des infrastructures associées.

Avec la clôture de ce financement, Genser Energy Ghana Limited (GEGL), la filiale ghanéenne de Genser Energy Holdings Limited, compte construire plus de 170 km de gazoducs reliant ses centrales existantes aux installations de la Ghana National Gas Corporation, l’objectif étant d’augmenter la capacité totale de ses centrales existantes de 100 à 190 MW et investir dans de nouvelles lignes de transport de 161 kV.

Bafour Asiamah-Adjei, président-directeur général de GEGL, s’est dit ravi d’avoir bouclé ce financement, qui constitue, selon lui, une « transaction transformationnelle pour GEGL dans l’expansion de ses activités au Ghana ».

Il a fait noter, qu’au cours des 11 dernières années, GEGL a achevé et mis en service cinq centrales de production décentralisée au Ghana, pour une production totale de 132 MW, dont quatre sont détenues, exploitées et entretenues par Genser.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

deux × trois =