Le Ghana annonce la découverte d’un gisement de 1,5 milliard de barils de pétrole offshore

Le Ghana a annoncé mercredi la découverte d’un puits pétrolier renfermant une réserve de 1,5 milliard de barils de pétrole et de 0,7 milliard de mètre cube de gaz.

Springfield E&P, une compagnie à capitaux cent pour-cent ghanéens a déclaré dans un communiqué que le potentiel du puits va bien au-delà des 1,5 milliard de barils découverts. Il pourrait atteindre 3 milliards de barils de pétrole et de gaz.

«C’est une excellente nouvelle pour Springfield, le Ghana et l’Afrique», a déclaré le directeur général de la compagnie, Kevin Okyere. «Nous sommes ravis de cette découverte car elle rejoint notre vision de devenir un acteur africain en amont de premier plan avec une orientation mondiale», a-t-il ajouté.

C’est en effet un bond considérable pour le Ghana qui ne produit actuellement que 200.000 barils de pétrole par jour, dont environ la moitié provient du champ Jubilée de la société britannique Tullow.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

19 − 11 =