Six pays de la CEDEAO rejettent l’adoption de l’Eco

Les Ministres des Finances et gouverneurs de banques centrales de six pays de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à ont rejeté jeudi l’adoption de l’Eco comme nouvelle monnaie commune de cet espace régional.

Huit pays francophones d’Afrique de l’Ouest, utilisant le franc CFA, avaient annoncé fin décembre leur décision de remplacer cette monnaie par l’Eco. L’annonce avait été faite par le président ivoirien Alassane Ouattara, le 21 décembre à Abidjan, lors d’une visite de son homologue français Emmanuel Macron.

Dans un communiqué, les ministres ont « noté avec préoccupation la déclaration visant à renommer unilatéralement le franc CFA en Eco d’ici juillet 2020 », estimant que « cette action n’est pas conforme aux décisions » de la CEDEAO en vue de « l’adoption de l’Eco comme nom de la monnaie unique » de toute la région.

Ils ont ainsi réitéré « l’importance pour tous les membres de la CEDEAO d’adhérer aux décisions de l’autorité des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO concernant la mise en œuvre de la feuille de route révisée du programme de monnaie unique ».

Les pays réfractaires à l’adoption de l’Eco sont le Nigeria, la Sierra-Leone, le Ghana, le Liberia et la Gambie, qui sont des pays anglophones, ainsi que la Guinée.

Le Ghana avait pourtant affiché auparavant un certain enthousiasme par rapport à l’Eco. « Au Ghana, nous sommes déterminés à faire tout ce que nous pouvons pour rejoindre les Etats membres de l’UEMOA dans l’utilisation de l’Eco, car, selon nous, cela aidera à éliminer les barrières commerciales et monétaires », avait déclaré le président Nana Akufo-Addo.

Cette nouvelle situation relancera certainement le débat autour de la monnaie unique l’Eco qui était censée être utilisée dès 2020 par 8 Etats de l’espace régional, qui utilisent le franc CFA. Les six pays réfractaires ont appelé à une réunion urgente des chefs d’Etats et de gouvernement de la CEDEAO pour discuter de la monnaie unique régionale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.