Covid-19 : L’Afrique du Sud recourt à des boîtes plexiglas pour protéger le corps soignant

Des médecins sud-africains ont conçu un outil inédit pour isoler les patients atteints du Covid-19 et protéger au mieux le personnel soignant : une boîte en plexiglas, qui couvre le visage et le torse des malades.

Deux sociétés sud-africaines ont financé une première série de 500 boîtes de ce type, baptisées «intuboxes», distribuées à des établissements hospitaliers publics et privés en Afrique du Sud. Des discussions sont en cours pour en fabriquer un millier d’autres.

Feroza Motara, à la tête des urgences de l’hôpital public Charlotte Maxeke à Johannesburg a cependant rappelé que l’« intubox » ne remplaçait en rien les équipements de protection.  «La boîte ne signifie pas qu’on oublie tout le reste », a-t-elle souligné.

Selon Jana Du Plessis, médecin sud-africaine, le masque en plexiglas, « va créer un espace hermétique» autour du malade. « En faisant en sorte que tout cela se fasse à l’intérieur de la boîte, on isole le patient, et donc le virus ne peut pas contaminer d’autres patients ou l’équipe soignante », ajoute la Dr Du Plessis.

Le brevet de cette « intubox », facturée  à 200 dollars l’unité, va être mis gracieusement à la disposition d’autres fabricants intéressés.

L’Afrique du Sud est le pays d’Afrique subsaharienne le plus touché par la pandémie de Covid-19 avec 2.506 cas confirmés, dont 34 décès. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.