La Côte d’Ivoire délivre trois nouveaux permis de recherche minière

Le Conseil de ministres ivoirien a adopté lors d’une réunion ce mercredi 6 mai, trois décrets portant attribution de permis de recherche minière valable pour l’or en Côte d’Ivoire.

Selon le communiqué publié à l’issue de la réunion, Yams Mining S.A s’est vue attribuer 2 permis, le premier concernant le département de Daoukro et le deuxième, les départements de Bocanda et de Dimbokro.

Le troisième permis a été accordé à la Société ivoirienne de recherche et d’exploitation minière dans le département de Dabakala.

Le secteur minier ivoirien affiche une bonne santé en Côte d’Ivoire. Il a d’ailleurs enregistré une hausse en 2019, selon les chiffres communiqués fin avril dernier par le gouvernement.

Ce secteur aurait accusé une croissance de plus de 30 % de son chiffre d’affaires pour se situer à 761,9 milliards de francs CFA contre 582,2 milliards de francs CFA en 2018.

Le métal jaune, à lui seul, a affiché 622,7 milliards de francs CFA de chiffre d’affaires. La « hausse de la production d’or est due à l’accroissement de la capacité de production du complexe minier d’Ity-Daapleu, aux mesures de contrôle des exploitations minières, ainsi qu’à la répression de l’orpaillage illicite », conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.