L’Egypte reprendra ses vols internationaux à partir du 1er juillet

Le ministre égyptien de l’Aviation civile, Mohamed Manar, a annoncé, dimanche 14 juin, que le trafic aérien dans tous les aéroports en Egypte va reprendre à partir du 1er juillet, soit trois mois après sa suspension.

« Les vols vont reprendre progressivement avec certains Etats », a déclaré le ministre, rassurant que « tous les avions ont été complètement stérilisés et seuls des repas secs et des boissons en boîte seront proposés » aux passagers.

Mohamed Manar a également précisé lors d’une conférence de presse conjointe avec les ministres du Tourisme et de l’Information, dimanche 14 juin au Caire, que les vols reprendront « entre l’Égypte et les pays qui rouvrent leurs espaces aériens ».

Le ministre en charge du Tourisme et des antiquités, Khaled al-Anany, a déclaré pour sa part, que même si les vols internationaux vont reprendre vers l’Egypte, seuls trois gouvernorats, connus pour leurs stations balnéaires, seront autorisés à accueillir les touristes, notamment la Mer rouge, le Sud-Sinaï (est) et Marsa Matrouh (nord).

« Nous avons choisi ces trois gouvernorats car ils sont côtiers, loin des grandes agglomérations et ont enregistré les plus faibles nombres de contaminations au virus », a-t-il expliqué.

Comme pour booster le tourisme étranger, a-t-il ajouté, le gouvernement a décidé de supprimer le visa touristique entre le 1er juillet et le 31 octobre.

Les hôtels qui vont recevoir les touristes ont déjà obtenu les autorisations de réouverture et mis en place des mesures sanitaires requises.

L’Egypte avait suspendu les vols internationaux le 19 mars dans le cadre des mesures prises pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

Le dernier bilan de Covid-19 en Egypte fait état de 44.598 cas d’infections dont 11.931 guérisons et 1.575 décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.