Coronavirus : L’Algérie maintient le confinement partiel

Le gouvernement algérien a décidé de maintenir le confinement partiel, tout en allégeant le couvre-feu, dans la plus grande partie du pays, en raison du nombre encore élevé des contaminations au Covid-19.

Après la reprise de certaines activités économiques et commerciales, une deuxième phase du déconfinement « progressif » a débuté dimanche, sans pour autant englober la totalité des secteurs.

Le confinement partiel des populations à domicile reste ainsi obligatoire dans 29 des 48 wilayas (préfectures) du pays, dont celle d’Alger, selon un communiqué officiel qui ne précise pas sa durée.

En revanche, le couvre-feu imposé dans ces wilayas est allégé de plusieurs heures : il sera en vigueur de 20h00 à 05h00 locales (19h00-04h00 GMT).

Selon le dernier bilan du Comité scientifique de suivi de l‘évolution de la pandémie, publié samedi, 10.810 cas de contamination ont été officiellement recensés en Algérie, dont 760 décès, depuis l’enregistrement du premier cas le 25 février.

Samedi, le Comité scientifique algérien a «démenti en bloc les conclusions de la Directrice régionale», l’accusant de « manipuler les données quotidiennes de l’OMS concernant les cas de contamination en Algérie».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.