Reprise à pas de tortue du tourisme international

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a annoncé ce mardi 23 juin un redémarrage du tourisme international, avec une lenteur suite aux restrictions imposées aux voyages à travers le monde en raison de la pandémie de Covid-19. L’OMT constate avec optimisme une reprise des activités touristique grâce à un allègement progressif des restrictions.Le secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, s’est félicité du lent réveil du secteur touristique après trois mois de paralysie totale.

Cette organisation basée à Madrid, en Espagne, a indiqué que 48 destinations touristiques, soit 22 % du total, avaient commencé à assouplir les restrictions relatives aux visiteurs étrangers, tandis que 141 destinations (65%) maintenaient toujours leurs frontières fermées. Ces chiffres sont contenus dans la cinquième édition d’un rapport de l’OMT intitulé “Les restrictions sur les voyages liées au Covid-19 : état global du tourisme”. 37 des 48 destinations ayant commencé à assouplir leurs mesures de restriction se trouvent en Europe, révèle le rapport, ajoutant que ces destinations comprennent notamment 24 des 26 Etats de l’espace Schengen.

Les dernières données disponibles montraient «qu’un nombre croissant de destinations avaient commencé à assouplir les restrictions mises en place pour faire face à la pandémie de Covid-19», a laissé entendre M. Pololikashvili, soulignant que la crise n’est pas terminée. Il a fait noter que « la reprise du tourisme est d’une importance vitale, pour les moyens de subsistance, pour les entreprises et pour les économies nationales ».

C’est tout optimiste qu’il a réitéré l’engagement de son organisation à continuer  de «travailler avec les Etats membres afin d’atténuer l’impact de la pandémie et de s’assurer que, lorsque le moment sera venu, le tourisme pourrait contribuer à une reprise durable et responsable de l’économie mondiale».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.