le Député sud-africain Julius Malema menace de siéger nu au parlement

Le député populiste sud-africain, Julius Malema a menacé lundi, de siéger nu au parlement, suite à l’adoption par l’Assemblée nationale d’un nouveau règlement intérieur codifiant les tenues autorisées.

«Nous allons porter nos tenues rouges. Personne ne doit nous dire comment nous habiller, sinon nous entrerons nus au Parlement», a déclaré Julius Malema au quotidien The Star.

En effet, d’ici fin février, lAssemblée nationale sud-africaine compte adopter un nouveau règlement intérieur codifiant les tenues autorisées. Julius Malema, à la tête du parti EFF (Economic Freedom Fighters) le parti des combattants, s’y oppose fermement.

Rappelons que depuis leur entrée au parlement l’an dernier, en mai 2014, les 25 députés du parti des Combattants portent des combinaisons d’ouvriers rouges et des bottes de caoutchouc pour les hommes, tenues de ménagères et tabliers pour les femmes. L’image est destinée à frapper les esprits car affirment-ils, défendre les plus démunis et les travailleurs au bas de l’échelle sociale.

Interrogés sur leurs tenues, ils répondent que «Nous ne nous habillerons pas comme les maîtres coloniaux». Pour le député, pas question de changer de tenue, il insiste en disant qu’il porte un uniforme, propre et qui ne sens pas mauvais alors il ne comprend pas ce nouveau projet en cours.

D’ailleurs il estime qu’il sent bien mieux que d’autres leader qui portent des costumes et construire des villas luxueuses à parti de denier du contribuable. Indexant le président Zuma, à qui, il reproche la construction d’une résidence privée mais sur fond du contribuable.

Par ailleurs, leurs tenus « rouges » s’inscrit dans la ligne directrice du parti EFF. Qui réclament une redistribution des richesses du pays au profit des plus pauvres, ce qui passe notamment par la nationalisation des mines et la saisie des terres exploitées par les fermiers blancs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.