La BAD alloue 61 millions USD pour la sécurité alimentaire au Niger

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a annoncé mardi, avoir débloqué la somme de 61 millions de dollars au Niger, pour aider ce pays à endiguer l’insécurité alimentaire.

Deux accords ont été signés ce mardi 27 janvier, au siège de la BAD à Abidjan, entre l’institution bancaire et le gouvernement du Niger. « Le premier financement porte sur un montant de 42 millions de dollars, dont environ 21 millions sous forme de prêt et 21 millions sous forme de don. Le deuxième accord est relatif à un don d’environ 19 millions de dollars », précise le communiqué de la banque.

Le vice-président de la BAD par intérim, Janvier Litsé, explique que «ces deux programmes de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et des systèmes socio-écologiques sont des opérations stratégiques pour tout le Sahel et particulièrement pour le Niger». Ce chargé des opérations régionales a également précisé que les « interventions seront orientées sur une série d’actions prioritaires intégrant la maîtrise de l’eau, la protection de l’environnement, l’amélioration de la production et la productivité agricole ».

Du côté du Niger, les autorités se félicitent de la conclusion de ces accords qu’elles qualifient d’importants pour leur pays, ainsi que de la bonne collaboration avec l’institution bancaire.

C’est depuis 1970 que la BAD apporte son aide au Niger. Ses interventions cumulées dans le pays s’élèvent déjà à près d’un milliard de dollars.

La BAD est un acteur engagé dans la lutte contre la pauvreté, notamment dans certains pays africains où elle ne ménage aucun effort pour soutenir des actions en faveur du développement économique.

A propos de Abidjan © 2014 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.