Sierra Leone : 700 maisons mises en quarantaine à cause d’Ebola  

Le gouvernement de la Sierra Leone a annoncé vendredi la mise en quarantaine de 700 maisons dans la zone d’Aberdeen près de la capitale Freetwon après la découverte d’un pêcheur mort de fièvre hémorragique Ebola. La mise en quarantaine va durer jours, selon les autorités. 

Cette mesure tombe au moment où les cas de contamination d’Ebola sont en décrue. L’armée américaine qui avait mobilisé quelque 2.800 soldats en Afrique de l’ouest pour appuyer le personnel médical dans la lutte contre cette épidémie a même commencé en début de semaine le retrait de ces troupes après une mission réalisée avec succès, selon le Pentagone. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé de bonnes perspectives pour les prochains jours.

La Sierra Leone est l’un des trois pays avec la Guinée Conakry et le Liberia, les plus touchés par Ebola en Afrique de l’ouest. La maladie a fait plus de 9. 000 morts dont 3.100 cas de décès  sur 10.000 cas recensés en Sierra Leone. Le pays compte six millions d’habitants. La Sierra Leone avait pourtant commencé en juillet dernier à lever la plupart des mesures de quarantaine imposées dans six des quatorze provinces. Le gouvernement s’était fixé un « objectif zéro d’ici 31 mars » pour Ebola. La découverte du nouveau cas peut remettre en cause les espoirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.