L’Union Européenne offre une aide de 234 millions d’euros d’investissement au Zimbabwe

L’Union Européenne (UE) a signé ce lundi 16 Février pour une aide officiel au Zimbabwe du président Robert Mugabe, en lui octroyant une enveloppe de 234 millions d’euros destinée au secteur de l’agriculture et la santé.

Depuis son ascension à la tête de l’Union Africain, tout semble se régulariser pour le président Mugabe alors qu’il vient de jouir récemment d’une levée de sanction l’autorisant à se rendre en Europe, le voilà aujourd’hui au cœur d’un échange économique avec l’Union Européenne.

En effet, en négociation depuis plusieurs mois, c’est ce lundi 16 qu’une convention apportant une aide de développement directe vient d’être octroyée au Zimbabwe. Mettant ainsi fin à 13 ans de sanctions économiques internationales.

Des sanctions qui avaient provoqué une crise économique sans précédent dans le pays avec une hausse des prix à la consommation de l’ordre de 4 000 % au plus fort de la crise en 2006.

C’est donc au cours d’une cérémonie de signature que cette aide a été communiquée officiellement.

L’ambassadeur de l’UE au Zimbabwe, Philippe Van Damme présent à cette cérémonie, a déclaré que les fonds seront destinés aux secteurs de la santé, de l’agriculture et de la gouvernance.

Et surtout d’expliquer le désir de l’UE de travailler dans tous les domaines stratégiques et importants couverts par un programme indicatif national qui vise par ailleurs à renforcer les réformes politiques et économiques entreprises par le Zimbabwe.

Autre personnalité présente, le ministre zimbabwéen des Finances, Patrick Chinamasa. Qui a son tour a tenu à remercier l’UE pour son soutien et déclarer que cette initiative représentait une étape très importante vers la normalisation des relations entre les deux parties.

Enfin, outre le domaine économique, M. Chinamasa a aussi appelé à la reprise du dialogue politique entre l’UE et le Zimbabwe pour que les deux parties puissent normaliser totalement leurs relations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.