Benin : Prêt de 40 milliards FCFA par la Chine

L’Etat chinois vient d’accorder au gouvernement béninois un prêt préférentiel d’un montant d’environ 40 milliards de FCFA. Objectif, financer des projets liés au développement des infrastructures de télécommunication au Bénin.

Le ministre béninois des Affaires étrangères et de l’Intégration africaine, Nassirou Arifari Bako, et l’ambassadeur de Chine au Bénin, Diao Mingsheng, ont signé, ce lundi 23 février, à Cotonou, l’accord cadre du financement.

Le projet porte précisément sur le développement de la large bande qui permet entre autres une meilleure exploitation d’Internet.

Diao Mingsheng partage son souhait de voir la population béninoise jouir des bénéfices de ce projet. « Nous voudrions bien que ce projet puisse permettre à l’ensemble de la population béninoise non encore connectée d’avoir accès à l’internet, à un internet haut débit qui facilite la vie à tous », a-t-il fait savoir, en encourageant les deux parties à « réaliser ce projet le plus tôt possible ».

Pour le diplomate béninois, l’acte posé par les autorités chinoises « vient s’ajouter aux nombreuses réalisations déjà à l’actif de la coopération fructueuse et exemplaire entre le Bénin et la Chine ».

L’on se rappelle aussi qu’en fin de semaine dernière, Cotonou a vécu un spectacle grand public organisé par le Centre culturel chinois dans le cadre de la fête du nouvel an chinois. Safiou Idrissou Affo, ministre béninois de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, a déclaré à cette occasion que « l’objectif qui sous-tend la célébration du nouvel an chinois au Bénin, est tout d’abord de développer l’échange culturel entre les peuples chinois et béninois ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.