ANGOLA : Le bilan partiel de fortes intempéries fait état de 62 morts dont 35 enfants

L’agence de presse du gouvernement de l’Angola a publié ce Jeudi 12 mars un bilan partiel de fortes pluies faisant au moins 62 morts dont 35 enfants à Lobito, ville proche de la capitale Luanda.

C’est un pays totalement sous le choc au rapport de ces fortes pluies survenues depuis mardi en Angola. Tout commence à Luanda avec déjà un mort le mardi et plus de 400 personnes mises à la rue.

Alors que ce désastre naturel était entrain d’être maitrisé voilà que dans la nuit de mercredi à jeudi, une autre forte pluie s’abat sur Lobito, situé à 500 km au sud de la capitale angolaise.

Ce jeudi à l’heure du bilan partiel, le responsable des pompiers ayant intervenu sur le dit site à jugé que ces pluies ont provoqué un torrent d’une hauteur de trois mètres. Provoquant ainsi des destructions sans précédent dans le pays.

Le quartier Bairro Novo de Lobito a été le plus touché par ce désastre. Cette forte pluie a engendré des glissements de terrain, des coulées de boues et des inondations.

Aussitôt que ce bilan partiel a été publié que la présidence a fait paraitre un communiqué de soutient aux victimes.

Dans ce communiqué d’abord le président Jose Eduardo dos Santos a demandé au gouvernement provincial de Benguela situé au Sud-ouest du pays de prendre les mesures appropriées pour venir en aide aux familles touchées par ce drame.

Enfin pour compatir à ce que ces populations ont vécus, le président Dos Santos a présenté ses condoléances aux proches des victimes car jamais dans l’histoire du pays, on a connu autant de morts dans une intempérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.