Une intempérie au Burundi fait une dizaine de morts

Le Burundi a été frappé dimanche, par une intempérie accompagnée de fortes chutes de pluie et de glissements de terrain qui ont fait 10 morts et occasionné d’importants dégâts matériels, selon un bilan publié lundi par le gouverneur de la province ouest du Bujumbura.

Le président burundais, Pierre NKuruzinza a aussitôt rendu une visite aux habitants endeuillés de Rutunga qui déplore la destruction de plus de 500 maisons.

Il leur a exprime le soutien de tout le pays et du gouvernement qui travaille les prendre en charge.

La situation à Rutunga, située à 35 kilomètres de la capitale, était jugée dramatique. Le gros des dégâts a été causé par la sortie de quatre rivières de leur lit, emportant tout sur leur passage, y compris les ponts et projetant de grosses pierres sur les routes.

La police de protection civile et la Croix-Rouge sont à pied d’œuvre pour essayer de retrouver les survivants et rouvrir les routes à la circulation.

Très tôt ce lundi, le gouverneur de la région, Jacques Minani avait établi un premier bilan faisait état d’au moins une dizaine de morts. Cinq personnes qui étaient portées disparues ont finalement survécu après avoir été emportées dans le lac Tanganyika, et trois autres ont été retrouvés sains et saufs.

Le gouverneur a également déploré l’ampleur du phénomène au cours duquel des coulées de boue et des rochers ont dévalé les collines de la zone et emporté des maisons dans la localité de Rutunga.

Les intempéries font régulièrement de nombreux morts au Burundi. En février 2014, le pays fut traumatisé par la perte de 70 personnes dont de nombreux enfants, suite à de fortes chutes de pluie suivies d’inondations, des coulées de boue et des glissements de terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.