Le Roi du Maroc relance la coopération avec le Sénégal

La coopération économique entre le Maroc et le Sénégal a été boostée à l’occasion de la visite de travail et d’amitié que le Roi Mohammed VI effectue à Dakar, la deuxième dans ce pays en Trois ans.

La visite a été couronnée par la signature jeudi au palais présidentiel à Dakar, de treize accords de coopération dans les domaines de l’industrie, l’économie et la finance, l’agriculture, l’élevage (les filières laitière et équine et la santé animale), la pêche maritime, l’administration territoriale, la logistique, le tourisme, la douane, le développement durable, la formation professionnelle, l’assainissement et l’eau potable.

La cérémonie de signature des nouveaux accords bilatéraux était présidée par le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall et le souverain chérifien.

Parmi les treize accords signés par les ministres et les directeurs d’établissements publics des deux pays, l’accord de siège conclu entre l’Etat sénégalais et la Fondation Mohammed VI pour le développement durable a particulièrement retenu l’attention des médias. Et pour cause, aux termes de cet accord, la Fondation ouvrira au Sénégal, son premier siège en dehors du territoire marocain. A ce titre, la Fondation s’engage dans une coopération stratégique qui place la dimension sociale au centre de ses intérêts et compte contribuer aux efforts de développement humain dans ce pays.

Par ailleurs, durant la visite royale qui se poursuivra jusqu’au 27 mai, les dirigeants marocains et sénégalais ont également décidé de mettre en place à partir du 25 mai courant, un Groupe d’impulsion économique avec pour mission de renforcer le partenariat et de favoriser l’émergence d’acteurs économiques régionaux.

La visite royale a été ainsi, l’occasion pour les deux pays de renforcer leurs liens, non seulement économiques, mais aussi politiques et diplomatiques.

En effet, le roi du Maroc qui vient d’entame à Dakar, sa nouvelle tournée en Afrique subsaharienne, est accompagné outre de plusieurs ministres et directeurs centraux d’établissements publics, d’une cinquantaine d’hommes d’affaires et de chefs d’entreprises publiques et privées intervenant dans des domaines aussi diversifiés que l’agriculture, l’industrie pharmaceutique et l’énergie. Le souverain marocain devrait ensuite se rendre en Guinée Bissau, en Côte d’Ivoire et au Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.