Libye : AL-Theni échappe de justesse à une tentative d’assassinat

Le Premier ministre libyen, Abdallah Al-Theni est sorti indemne d’une fusillade qui l’avait pris pour cible mardi soir alors qu’il sortait du siège du parlement à Tobrouk.

Cette tentative d’assassinat risque fort de ramener à la case de départ, le processus de paix en cours dans le pays.

Des hommes armés ont ouvert le feu sur la voiture du chef du gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale au moment où il quittait l’enceinte du parlement de Tobrouk, ont indiqué des sources proches du dossier. Un des porte-paroles du gouvernement d’Al-Theni, a indiqué que pour l’heure, l’identité des tireurs n’était pas encore connue.

Une enquête a ouverte pour déterminer les circonstances exactes de l’incident et mettre la main sur les assaillants qui s’en sont pris au Premier ministre. Cependant, les observateurs estiment que cette enquête n’ira pas très loin compte tenu de la situation conflictuelle qui prévaut actuellement en Libye.

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, le pays est en effet livré à un affrontement continu entre la coalition Fajr Libya qui rassemble plusieurs milices islamistes rebelles et le gouvernement reconnu par la communauté internationale. Ce dernier a d’ailleurs pris ses quartiers dans la ville de l’Est libyen Tobrouk, où il a installé son gouvernement et son parlement afin de fuir la capitale libyenne dans laquelle se sont installées les milices islamistes. La coalition Fajr Libya a quant à elle créée son propre gouvernement et son parlement pour plaider sa légitimité à l’international.

Récemment, plusieurs rounds de négociations ont eu lieu en Suisse et au Maroc afin de trouver un compromis entre les deux parties au conflit. Placées sous l’égide de l’ONU, ces différentes réunions avaient pour principal but d’aboutir à un gouvernement d’Union nationale qui rassemble toutes les protagonistes libyens.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.