Facebook pose pied en Afrique

Le géant des réseaux sociaux «Facebook» a décidé de s’implanter en Afrique en ouvrant son premier bureau à Johannesburg, appelé à contrôler la totalité des activités dans le continent noir et proposer des offres spécialement dédiées aux africains.

Pour assouvir ses ambitions d’expansion, le réseau social américain Facebook a annoncé lundi vouloir s’implanter en Afrique et plus précisément dans la capitale économique sud-africaine Johannesburg. Pour la firme de Palo Alto, cette décision hautement stratégique permettra de créer des offres ciblées afin de conquérir le marché publicitaire africain.

Le but étant au final de procurer aux annonceurs et aux entreprises publicitaires des solutions adaptées pour toucher la catégorie de la population visée en fonction des utilisateurs africains de Facebook. Le marketing digital, en pleine croissance en Afrique se verra par conséquent enrichi grâce à ces nouvelles opportunités qu’offre Facebook.

La firme américaine a par ailleurs annoncé dans un communiqué que des partenariats avec des opérateurs télécoms africains et des entreprises du secteur tertiaire seront développés au fur et à mesure de l’implantation du groupe sur le continent africain.

Les observateurs estiment que cette implantation n’est pas le fruit du hasard. Les dernières statistiques chiffrent à près de 120 millions de personnes le nombre d’utilisateurs du réseau social Facebook en Afrique. Un chiffre qui est en hausse de presque 20% par rapport à la même période l’année dernière. Par ailleurs, les prévisions de croissance du nombre d’utilisateurs africains du site internet Facebook sont également encourageantes.

Ainsi, en s’implantant en Afrique, la firme américaine envisage d’asseoir encore plus sa position sur le continent. Pour se faire, le groupe de Mark Zuckerberg a ciblé douze pays d’Afrique subsaharienne. L’épopée africaine de Facebook débutera de ce fait par le Kenya, le Nigeria, l’Afrique du Sud, le Mozambique, le Sénégal, l’Ethiopie, la Cote d’ivoire, le Ghana, la Tanzanie, le Rwanda, l’Ouganda et la Zambie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.